Rechercher

La vanille était déjà utilisée par les peuples aztèques.


On l’appelait la fleur noire des Aztèques. Les gousses furent ramenées en Europe pour culture.


Mais ce fut un échec, puisque le vanillier nécessite des conditions particulières. Et avant tout : il est fécondé par les abeilles et certaines espèces de colibris la mélipone, l'insecte polenisateur de la vanille ne vivant pas sur l'île.


Les premières boutures de vanille arrivent en 1819 sur l’île Bourbon (nom de l’île de la Réunion à l’époque)



Edmond Albius est un esclave Réunionnais qui découvrit en 1841 le procédé de fécondation de la vanille.


12 ans, Edmond arrive à produire des gousses de vanille dans le jardin de son maître à la grande surprise de ce dernier.


Personne auparavant n'avait réussi à féconder la vanille.


Le jeune esclave explique alors le procédé simple et très fiable de pollinisation manuelle de la Vanille.





La nouvelle fait beaucoup de bruit et la méthode est adoptée par beaucoup de planteurs.


La Réunion va commencer à produire de la vanille et à l'exporter.


Comme il était esclave et enfant, sa découverte fit naître de nombreuses polémiques que je ne commenterais pas.


La paternité de sa découverte a été contestée même après sa mort.


Les écrits de son maître témoignent aujourd'hui que c'est bien ce jeune esclave qui est à l'origine de la fortune de nombreux planteurs. Toujours est-il qu'il n'a jamais pu tirer profit de sa découverte.


Son statut d'esclave ne lui a pas permis d'être payé pour sa découverte.


Ensuite, après son émencipation en 1848, il est comme les autres anciens esclaves, libre mais pauvre et sans éducation.


Puisque les ancien esclaves ont enfin un état-civil, on donne au jeune Edmond le patronyme d'Albius, en référence à la couleur blanche alba de la fleur de vanille.


Il devient ensuite cuisinier chez un officier de garnison. Sa découverte ne lui ayant rien rapporté, il meurt dans la misère en 1880 à Sainte-Suzanne.


La Réunion est devenue très vite une région connue pour sa vanille. L'île de la Réunion (à l'époque Bourbon) a même donné son nom à la fameuse vanille Bourbon de renommée internationnale, considérée comme la meilleure vanille du monde grâce a son terroir unique

Une stèle rappelant la naissance de cet esclave qui à 12 ans, a changé le cours de l'économie de l'île a été érigée en 1980 dans sa commune natale au lieu dit de Bellevue. Merci Edmond pour ta découverte, qui me permet d'adoucir mon café du matin.


Les Bienfaits:




Cet usage est très populaire où on fait macérer des gousses dans des alcools forts pour préparer des philtres d’amour.

La vanille est aussi, toujours à l’image du chocolat, un antidépresseur naturel, qui apaise, calme, et détend l’organisme.


La vanille permet de soulager la fatigue physique et intellectuelle.


Elle permet aussi de favoriser l’effort et la récupération musculaire.


Elle calme, apaise, détend…


D’ailleurs, elle est l’une des épices que l’on emploie pour traiter les troubles du sommeil naturellement.

La vanille est une plante riche en polyphénols, qui sont des antioxydants naturellement très puissants !


Les effets antioxydants de la vanille jouent un rôle bénéfique pour l’entretien des ongles, des cheveux et de la peau.


Pour cette raison, elle entre dans la composition de nombreux cosmétiques.


Les antioxydants préservent la santé et la jeunesse de la peau.


Et ils la protègent des agressions extérieures ainsi que des marques du temps.


Comment choisir une belle gousse de vanille ?


Celle-ci doit être sombre (voire noire), avoir un aspect gras et luisant, et être très souple. La plus parfumée de toutes est la vanille Bourbon de La Réunion avec des taux de vanilline incroyable.

Pourquoi la vanille coûte cher ?

La culture et la transformation de la vanille nécessitent une attention continue, un savoir faire ancestrale et exigent une main d'œuvre très importante.

Il faut polliniser à la main les fleurs de vanille.


Chaque fleur de vanille s’ouvre une seule matinée : il faut inspecter les plants chaque jour pour polleniser les fleurs une à une pour ensuite donner une gousse.


La main d’oeuvre est donc un cout important suivant le lieux de production ou les salaires sont extrêmement bas.


L’affinage est le point clef d’une bonne vanille qui peut se prolonger jusqu’à 2ans mais peut être écourter au minimum à 4 mois si le producteur est moins exigent sur la qualité final.

Posts récents

Voir tout